Trouvez un thérapeute

EMDR France : protéger les patients

L’usage de la thérapie EMDR pour le traitement de l’état de stress post traumatique (ESPT) est recommandé en France par l’INSERM et la HAS, et validé au niveau mondial par l’OMS et de nombreuses méta-analyses scientifiques (voir références ici).

L’Association EMDR France va plus loin : elle est particulièrement attentive à la protection des patients ayant recours à l’EMDR, et ceci à cinq niveaux :

  • LA FORMATION
    Depuis toujours notre association, épaulée par l’Association EMDR Europe, accrédite des formations de qualité à l’EMDR, initiales et continues.
  • LES PROFESSIONNELS
    Ces formations sont réservées à des professionnels de la santé mentale formés par ailleurs à leur métier de base, généralement dans des Universités françaises (psychiatres, médecins psychothérapeutes et psychothérapeutes ARS, psychologues). La formation continue est obligatoire, le professionnel n’est accrédité que pour cinq ans.
  • L’ANNUAIRE DES PRATICIENS EMDR EUROPE
    Comme lors de toute consultation auprès de tout professionnel de santé, chaque praticien est seul responsable de ses actes et en est redevable devant les autorités qui régissent son métier de base et devant la justice.
    Nous incitons ainsi les patients à choisir avec soin leur praticien.
    Si l’association ne peut pas, à l’évidence, se porter garant des professionnels pratiquant l’EMDR, elle garantit que le praticien accrédité EMDR Europe a été formé à l’EMDR selon des critères scientifiques de qualité.
    Attention aux faux praticiens EMDR qui ne sont pas référencés dans notre annuaire. En effet, de nombreuses formations parallèles se mettent en place, utilisant de façon abusive et dans une visée commerciale le terme EMDR, sans donner aucune garantie aux patients.
  • LA DEONTOLOGIE
    En cas de problème, les patients peuvent s’adresser à notre commission de déontologie qui leur apportera toute l’aide possible.
  • LA PREVENTION DES DERIVES
    Les préocupations de l’Association EMDR France rejoignent celles de toutes les personnes et organismes, parmi lesquels la Miviludes, qui luttent contre les dérives sectaires sous couvert de thérapie EMDR pratiquée par des praticiens non reconnus et non qualifiés.